Excess baggage! Excédent de bagages!

several bags on trolley near train in station

Photo by veerasak Piyawatanakul on Pexels.com

I have often heard people say that life is a roller coaster. Does it really have to be or are we in a way contributing to the endless up and down cycles? I believe many of us have for far too long carried excess baggage. We have become comfortable with unfinished business, because it’s easier to pretend it never happened, than to try to get to the root of it. Many of us, have become experts at piling up and covering up deeply rooted issues. We hide behind our apparent success and wait for everything to magically go away. We have become experts at pretense and sadly, we have become experts at numbing the pain.

Now, I agree that God does not want us to remain in the past. He said that we should not put new wine into old wineskins. But that statement insinuates, the old wineskin has completely been put aside. Unfortunately,  what many of us do is to simply cover the old wineskin with a new one, instead of doing the work to heal and to grow.  By doing so, we are just covering the sore wounds  with a superficial membrane, that gives us the illusion we are healed. Yet, the reality is, the least shock causes the wounds to re-open and throws us back on the emotional roller coaster.

It’s so easy to stay trapped in the past heartaches and failures. And trust me, the devil will do anything to keep you there and force you to remain in negativity. Yet, no matter how much cover up you will attempt to do, it will all come cracking down one day, because you never took time to address it. God’s desire is not for us to become hypocrites, or a mere shadow of our true selves. God desires a relationship with us that is based on truth, vulnerability and honesty.

Some issues just seem too big to handle and whenever we tried, we just made it worse. Throwing it under the rug, won’t resolve it either. Many times, the best is simply to come clean before God and acknowledge you need His help. Most times, the best we can do is to keep quiet, take ourselves out of the equations and ask God to take over.

Trust me, God will bring healing. Yet I have come to realize there is some kind of healing where God intentionally leaves a scar behind instead of making it all new, because there is something special about scarring. Scars let you know, that although you went through something, you came out a conqueror. Scars remind you that you could have died, but you survived. Scars remind you, that what you went through made you stronger.

In the olden days, the greatest fighters were recognized by the number of scars they carried on their body, as they were seen as badges of honor and showed they had gone through many battles and came out alive. In a way, your scars helped shape who you are today and let everyone know, you did not get where you are easily. You earned the right. You paid your dues.

Jesus’ scars were not maintained for us to keep crying over the awful suffering He experienced for our sake. They are a reminder that our salvation was not free and that nothing truly  valuable on this Earth is without sacrifice. Freedom has a price and Christ paid the ultimate one for you and I. Being a child of God with scars, helps us know although we are imperfect,  He found us worthy of His love and we are continually made perfect in Him.

So let’s not be afraid of the healing and scarring process, let’s be brave enough to remove the masks and acknowledge we need Him to carry our burdens, for He surely cares:
“Come to me, all who labor and are heavy laden, and I will give you rest. Take my yoke upon you and learn from me, for I am gentle and humble in heart, and you will find rest for your souls. For my yoke is easy and my burden is light.” Mt 11, 28-30 ESV

There is no more need to carry on in life with excess baggage. Christ said at the cross: It is finished. God is waiting at the check-in area, ready to take anything that does not belong with us anymore. Hand it over to Him and watch Him properly close the past chapters, so you can start writing the new ones.

God bless you,

Dr. Annick Adjei

If you have been blessed by this article, please don’t forget to subscribe on the link below. You can also follow us on Facebook and Instagram @victoriousbyannickadjei

#######################

J’ai souvent entendu dire que la vie est une montagne russe. Contribuons-nous aux cycles répétitifs de nos vies ou est-ce simplement l’une des conséquences du péché originel? Je crois que beaucoup d’entre nous ont trop longtemps porté des excédents bagages. Nous sommes à l’aise avec les affaires en suspens, car il est plus facile de prétendre que cela ne s’est jamais produit que d’essayer d’aller au fond des choses. Bon nombre d’entre nous sont devenus des experts en camouflage de problèmes profondément enracinés. Nous nous cachons derrière notre succès apparent et attendons que tout disparaisse comme par magie. Nous sommes devenus des experts de la prétention et tristement, nous sommes tous devenus insensibles à la douleur.

Maintenant, je conviens que Dieu ne souhaite pas nous voir rester dans le passé. Il a dit : “Ne mettez pas  du vin nouveau dans de vieilles outres”. Mais cela  signifie que la vieille outre doit être complètement mise de côté. Malheureusement, beaucoup d’entre nous ne font que recouvrir la vieille outre avec une nouvelle, au lieu de suivre les étapes nécessaires pour guérir et grandir. Nous ne faisons que recouvrir les plaies douloureuses d’une membrane superficielle, qui nous donne l’illusion d’être guéris. Cependant, la réalité est que le moindre choc provoque la réouverture des plaies et nous renvoie aux montagnes russes d’émotions.

Il est si facile de rester pris au piège du passé, des chagrins et des échecs. Et croyez-moi, le diable fera tout pour vous y garder  et vous obliger à rester dans la négativité. Pourtant, quelle que soit votre tentative de dissimulation, tout finira par s’écrouler un jour, car vous n’avez jamais pris le temps de vous en occuper. Le désir de Dieu n’est pas que nous devenions des hypocrites, ou simplement une ombre de nous-mêmes. Dieu désire avoir avec nous une relation basée sur la vérité, la vulnérabilité et l’honnêteté.

Certains problèmes semblent trop difficiles à gérer et chaque fois que nous essayons, nous ne faisons que les aggraver; les mettre à la cave ne résoudra pas le problème non plus. Souvent, il est mieux de simplement se montrer humble devant Dieu et de reconnaître que vous avez besoin de son aide. La plupart du temps, le mieux que nous puissions faire est de rester silencieux, de nous sortir de l’équation et de demander à Dieu de prendre la relève.

Croyez-moi, Dieu va vous guérir. Pourtant, je me suis rendue compte qu’il existe une sorte de guérison où Dieu laisse intentionnellement une cicatrice au lieu de tout renouveler, parce que la cicatrisation a quelque chose de spécial. Les cicatrices vous font savoir que même si vous avez traversé une épreuve, vous êtes sorti vainqueur. Les cicatrices vous rappellent que vous auriez pu mourir, mais vous avez survécu. Les cicatrices vous rappellent que ce que vous avez vécu vous a rendu plus fort.

Dans les temps anciens, les plus grands combattants étaient reconnus par le nombre de cicatrices qu’ils portaient sur leur corps. Elles étaient vues comme des insignes d’honneur et montraient qu’ils avaient traversé de nombreuses batailles et étaient sortis vivants. D’une certaine manière, vos cicatrices ont contribué à façonner qui vous êtes aujourd’hui et à faire savoir à tout le monde que vous n’êtes pas arrivé là où vous êtes facilement. Vous avez payé vos droits.

Les cicatrices de Jésus n’ont pas été maintenues pour que nous continuions de pleurer sur la terrible souffrance qu’il a endurée pour nous. Elles nous rappellent que notre salut n’était pas gratuit et que rien de vraiment précieux sur cette Terre ne s’acquiert sans sacrifice. La liberté a un prix et Christ a payé le prix ultime pour vous et moi. Être un enfant de Dieu avec des cicatrices, nous aide à savoir qu’il nous a trouvé digne de son amour en dépit de nos imperfections.  Il continue de nous parfaire chaque jour.

Ne soyons donc pas effrayés par le processus de guérison et de cicatrisation. Ayons le courage d’enlever les masques et de  reconnaître que nous avons besoin de lui pour porter nos fardeaux, car il se soucie de nous.

“Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.” Mtt 11, 28-30 LSG

Refusez de  continuer d’avancer avec des bagages excédentaires. Christ a dit à la croix: C’est fini. Dieu attend à la zone d’enregistrement, prêt à prendre tout ce qui ne nous appartient plus. Remettez tout entre ses mains. Regardez-le fermer les chapitres précédents pour que vous puissiez commencer à écrire les nouveaux.

Que Dieu vous benisse!

Dr. Annick Adjei

Si vous avez été béni par cet article, n’oubliez pas de vous abonner au blog en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Instagram @victoriousbyannickadjei

 



Categories: Thoughts on the christian journey

Tags: , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: