Called, but Conflicted! L’Appel Conflictuel!

nature red forest leaves

Photo by Pixabay on Pexels.com

Life is about purpose. Until, someone realizes that, you are not really living, but simply “passing by ” on this Earth. Purpose is different for various people. Your purpose can cause you to be seen, but many times your purpose will put you in places were you will mostly remain unseen. Yet, purpose is not about the platform you get put on, it’s about fulfilling the reason for which you were born. Everyone of us came to the Earth with an assignment, a problem to solve, a solution for others. Unfortunately, most people miss it, simply because we still live in a world where we are not taught about purpose and its meaning.

For example, some people become medical doctors because of the title and prestige that goes with it, but the truth is, this was never what God meant for them to become, and they end up successful, but frustrated or they become average medical practitioners. You can always make the difference between the one who truly has it in him to be a medical doctor and the one who is just doing it because that’s what he/she studied.This is how some can sacrifice all to be in remote places helping the forgotten like Dr. Denis Mukwege (Nobel Peace Prize winner), yet their work gets recognized, because they did not look for recognition in the first place, rather they looked for impact and by touching lives, God gave them the platform.

Many people are called for greatness, but often are conflicted. Have you realized that God always called people who were already doing something. He never went for anyone who was idle in the first place. When Jesus found Peter, he was fishing. When He found Paul, he was persecuting Christians. When Elijah, found Elisha, he was running his family’s business. When God called Moses, he was a shepherd. I believe the reason is, God is a creator and always needs a resource to transform. Yet, there is an inherent challenge. See, it takes a lot of courage to be on one path and suddenly realize that you need to make a drastic change. The caveat is: there is no answering the great call, without great sacrifice. We all have that little fire burning within us, that voice that tells us to go after it, but we have gone so far out in our current lives that we often wonder how can I turn around now? Fears of rejection, incomprehension, misunderstanding, failure quickly become these walls that seem too big to overcome. It’s the reality of the call and the conflict.

Moses knew he was born to be something more than a prince in Egypt, and was conflicted seeing his people suffer oppression. The day he tried to do something about it, he failed and eventually ran away. Peter was the rock on which Jesus relied to build his church, but when he saw the cross he denied his faith and returned to fishing. The beauty about it all is even when we give up, God doesn’t. He keeps reminding us of who we truly are. He lights up that fire that lets us know we are called for greater things. Then, one faithful day, the big reveal starts. See, with God nothing gets wasted, rather everything can be used. You may have heard of  this popular statement by French scientist Antoine Lavoisier: “Nothing is lost, nothing is created, everything is transformed”. If you look deeper into it, you will realize that Mr. Lavoisier actually stated a Godly principle, probably without even knowing it. Indeed, when Jesus multiplied the five loaves of bread and two fishes, no one would have thought the crumbs could have a purpose. Yet, Jesus made sure to instruct the disciples to go through the crowd and gather them, once everyone had finished eating. At the end of it all,  the crumbs filled twelve baskets, just enough for the twelve disciples.

The same goes for our lives. All the experiences we go through, even when they seem out of our purpose, eventually become useful in God’s hands. They help make us more relatable to others and they help make our testimonies more powerful. You remember the story of the man who was blind from birth. Jesus declared he was going through that particular situation,  not because of his sins or the sins of his parents, but simply for the glory of God to be manifested. Sometimes, God allows us to go through various paths, just for His glory to be manifested in the end.

Jesus himself  confronted a similar challenge. He realized from a young age that something was missing, which is why when  He went to the temple at the age of twelve, He stayed behind and was surprised when His parents came looking for Him worried. Remember the statement He made: “Don’t you know I must be about my Father’s business?”. So don’t be tortured if you suddenly feel the discomfort that comes from being called, but conflicted. It is simply a sign that God has a bigger assignment for you and the time is nearer than you think. Once that feeling comes upon you, get closer to Him and He will reveal His plans. We never heard about Jesus again until He turned thirty. As a carpenter’s son, He probably went back to helping in the family’s business. But when His time came, no questions were asked. He simply left and started His earthly ministry. At the appointed time, all things fall into place, there is peace and alignment with your purpose, because after all, He makes all things beautiful in His time!

God bless you!

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

On vit pour accomplir un but précis. Jusqu’à ce qu’on le réalise, on ne “vit” pas vraiment, mais  on est simplement “de passage” sur Terre. Le but ultime de notre vie varie de personne à personne. Votre but peut vous amener à être vu, mais plusieurs fois, votre but vous placera dans des endroits où vous resterez généralement invisible. Cependant, le but de votre existence ne se définit pas par la plate-forme sur laquelle vous vous tenez, mais plutôt par la raison pour laquelle vous êtes né. Chacun de nous est venu sur la Terre avec une mission, un problème à résoudre, une solution pour les autres. Malheureusement, la plupart des gens passent à côté du but réel de leur existence, tout simplement parce que nous vivons  dans un monde où cela ne nous est toujours pas enseigné.

Par exemple, certaines personnes deviennent médecins à cause du titre et du prestige qui s’y rattachent, mais la vérité est que cela n’a jamais été ce que Dieu voulait qu’elles deviennent, et elles finissent par réussir, mais elles sont frustrées ou deviennent des praticiens ordinaires. Vous pouvez toujours faire la différence entre celui pour qui la médecine est innée et celui qui le fait parce que c’est ce qu’il a étudié. C’est ainsi que certains peuvent tout sacrifier pour se trouver dans des villages lointains comme le docteur Denis Mukwege (lauréat du prix Nobel de la paix). Leur travail est reconnu, car en premier temps,  ils n’ont pas cherché la reconnaissance des hommes, mais à faire un impact et en touchant des vies, Dieu leur a donné une tribune.

Beaucoup de gens sont appelés à la grandeur, mais souvent mènent un combat interne. Avez-vous réalisé que Dieu a toujours appelé des gens qui faisaient déjà quelque chose? Il ne s’est jamais tourné vers quelqu’un qui était inactif au départ. Quand Jésus a trouvé Pierre, il était en train de pêcher. Quand il a trouvé Paul, il persécutait les chrétiens. Quand Eli a trouvé Elisé, il dirigeait les affaires de sa famille. Lorsque Dieu appela Moïse, il était berger. Je crois que la raison est que Dieu lui-même est un créateur et a toujours besoin d’une ressource à transformer. Cependant, il y a un défi inhérent. Vous voyez, il faut beaucoup de courage pour suivre un chemin particulier et réaliser soudainement que vous devez faire un changement de cap. En vérité: il n’y a pas de réponse au grand appel, sans grand sacrifice. Nous avons tous ce petit feu qui brûle en nous, cette voix qui nous dit de répondre oui à l’appel, mais nous sommes si loin dans nos vies actuelles que nous nous demandons souvent comment puis-je me retourner maintenant? La peur du rejet, de l’incompréhension, des conflits,  de l’échec deviennent vite ces murs qui semblent trop grands pour être surmontés. C’est la réalité de l’appel et du conflit.

Moïse savait qu’il était né pour être quelque chose de plus qu’un prince en Égypte et était en conflit avec lui-même parce qu’il voyait son peuple subir l’oppression. Le jour où il a essayé de faire quelque chose à ce sujet, il a échoué et a finalement pris la fuite. Pierre était le rocher sur lequel Jésus devait s’appuyer pour construire son église, mais lorsqu’il a vu la croix, il a renié sa foi et est retourné à la pêche. La beauté de tout cela est que même quand nous abandonnons, Dieu ne le fait pas. Il continue de nous rappeler qui nous sommes vraiment. Il allume ce feu qui nous fait savoir que nous sommes appelés à faire des choses plus grandes. Puis, un beau jour, la grande révélation commence. Vous voyez, avec Dieu, rien ne se perd, tout peut être utilisé. Vous avez peut-être entendu parler de cette phrase populaire du scientifique français Antoine Lavoisier: “Rien ne se perds, rien ne se crée, tout se transforme”. Si vous examinez attentivement ce qu’il a dit, vous vous rendrez compte que M. Lavoisier a en fait énoncé un principe divin, probablement sans même le savoir. En effet, lorsque Jésus multiplia les cinq pains et les deux poissons, personne n’aurait pensé que les miettes pourraient avoir un but. Pourtant, Jésus s’est assuré de demander aux disciples de parcourir la foule et de les rassembler, une fois que tout le monde avait fini de manger. Au bout du compte, les miettes ont rempli douze paniers, juste assez pour les douze disciples.

Le même principe s’applique aussi à nos vies. Toutes les expériences que nous vivons, même lorsqu’elles paraissent hors-sujet, finissent par devenir utiles entre les mains de Dieu. Elles nous rendent plus proches des autres et aident à rendre nos témoignages plus puissants. Vous vous souvenez de l’histoire de l’homme aveugle depuis la naissance. Jésus a déclaré qu’il traversait cette situation particulière, non pas à cause de ses péchés ou de ceux de ses parents, mais simplement pour que la gloire de Dieu soit manifestée. Parfois, Dieu nous permet de suivre des chemins différents, juste pour que sa gloire se manifeste au final.

Jésus lui-même a été confronté à un défi similaire. Dès son jeune âge, Il s’est rendu compte qu’Il lui manquait quelque chose. C’est pourquoi, lorsqu’Il est allé au temple à l’âge de douze ans, Il est resté et a été surpris lorsque ses parents sont venus le chercher inquiets. Rappelez-vous la déclaration qu’Il a faite: “Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père?”. Alors ne soyez pas torturé si vous ressentez soudainement le malaise qui découle de l’appel qui est conflictuel. C’est simplement un signe que Dieu a une mission plus importante pour vous et que le temps est plus proche que vous ne le pensez. Une fois que ce sentiment vient à vous, rapprochez-vous de Lui et Il révélera ses plans pour votre vie. Nous n’avons plus jamais entendu parler de Jésus jusqu’à ce qu’Il ait trente ans. En tant que fils de charpentier, il est probablement retourné aider dans les affaires familiales. Mais quand son temps est venu, aucune question n’a été posée. Il est simplement parti et a commencé son ministère terrestre. À l’heure propice, tout se met en place, il y a la paix et un alignement avec votre destinée, car après tout, Il fait toute chose bonne en son temps!

Dieu vous bénisse!

 

 



Categories: Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: